• On est foutu, on prense trop!

    On est foutu, on prense trop!


    Bonjour tout le monde, j’espère que vous allez bien et que vous avez passé une bonne semaine. Personnellement, je vais bien et je suis toujours dans une quête à la recherche/découverte de moi-même et des réponses aux nombreuses questions que je me pose. Ce n’était pas l’article prévu pour cette semaine, mais suite au problème technique (connexion) j’ai dû changer d’article, car je considère que quand c’est un sujet sérieux et important comme mon article sur la confiance en soi, je dois au minimum faire un effort…n’est-ce pas ? Bref, aujourd’hui je partage avec vous mon avis sur ce livre que j’ai terminé le 25/10. N’hésitez pas à partager vos avis via commentaire.

    Je l’ai acheté au mois de Septembre au centre commercial de bab azzouar à 1000 DA.

    Ecrit par : Dr Serge Marquis.   Edition : Points.       Nombre de pages : 154 pages.

    On est foutu, on prense trop!

     

    De quoi parle ce livre ?

    En gros, ce livre évoque la penser fréquente qui est souvent une pensée négative, qui ronge notre esprit, prends beaucoup de notre temps et énergie. Exemple de l’auteur, quand tu vas au toilette le matin et que tu ne trouves plus de papier toilette, que ce qui se passe ? Tu te mets dans tout tes états, tu seras sur la défensive et le reste de ta journée sera pénible. Tu pourrais faire le petit effort pour ramener un autre, mais tu décides d’en faire une tragédie, pourquoi ça n’arrive qu’à toi ? Et la personne qui t’a précéder, elle aurait pu faire un effort, c’est trop à demander ?...L’enchaînement de toute ses pensées, n’est que l'oeuvre pensouillard le hamster = l’égo.
    L’auteur explique que l’ego démesurer est la raison principale de ce genre de pensée, qui une fois ce déclenche, n’est pas prêt de s’arrêter. Il recommande la décroissance personnelle (le contraire du développement personnelle) et la médiation, comme moyen de se vider l’esprit de tout parasite. Il évoque l’importance de ne pas s’en tenir au monde matériel, et de ne pas s’identifier, a des personnes (famille, star) des marques (vêtements, voiture, restaurant…) ou autre.

    Mon avis ?

    Sachez que cette partie de l’article représente que mes pensées personnelles basées sur ma vision des choses et mes croyances.

    Tout d’abord, ce qui m’a pousser a acheté ce livre c’est le titre, car je fais partis de ses personnes qui réfléchis trop, souvent sur des choses inutile et avec la phrase d’accroche la méthode best-seller, ou tu te dis que c’est le truc qui vas révolutionner ta vie ! Enfin, c'est ce que je pensais, et pour info, je n’ai pas pris le temps de lire le sommaire

    Il y a deux passage que je n’ai pas lu ; le 1er le sexe (ça ne me concerne pas) et Dieu (mes croyances me suffises).
    J’approuve certain point que l’auteur a cité, tel que :

    - Les bienfaits de la méditation.
    - Ne pas s’identifier aux choses matérielles.
    - Calmer son égo, qui peut prendre un peu trop de place.
    - Etre heureux à partir de choses simple.

    Tandis, que d’autre points ne m’ont pas plus, tel que :

    - Selon l’auteur, la méditation est une prière. Pour prier tu n’as pas besoin de supplier ou de dire quoi que ce soit.
       Je fais partis de ses personnes qui croient aux bienfaits de la méditation (clique ici), comme moyen de rester zen, car elle se focalise sur la respiration. Et ça n’a rien avoir avec la prière, faire des invocations, supplier et être soumit à Dieu, c’est normale ! (sauf si vous n’étés pas croyant, libre à vous).

    - Selon l’auteur, il ne faut pas d’identifier aux choses matériels, tels que : une montre, chaussure de marque, voiture, maison, ou identité personnelle (nationalité), religion…

      Jusqu’au moment où je tombe sur un truc qui m’a intrigué, quand il fait une ressemblance entre une cravate et un hijab (voile/ vêtement de musulmane), tout le monde sait que le voile est beaucoup plus qu’un bout de tissue ou une représentation religieuse. C’est aussi un habit, c’est comme tu rencontres n’importe qu’elle femme dans la rue et que tu lui enlève son écharpe, sa veste ou autre.

    Conclusion, j'étais déçu de cet achat , y a rien d’extraordinaire ni d’innovant, contrairement a ce que j'imaginais. Je pensais qu’on allait proposer des exercices mentaux, quelque chose qui est peu répondu.  Sachez que je n’ai fait que résumer ce que j’ai compris et garder de ce livre.

    Et si je devais donner des conseils à partir de ce livre, je vous dirai :

    - Arrêtez de vous focaliser sur des futilités, tel le papier toilette, c’est juste du papier toilette y a plus important de votre vie qui nécessite toute votre intention et énergie.

    - Les choses matérielle sont éphémère, rien ne dure, donc apprenez a bien vous entourez, a profiter de la vie et de sa simplicité, c’est ce qui fait le vrai bonheur.

    - Vous êtes qui vous êtes, ne vous identifier pas à qui que ce soit, c’est-à-dire que l’image que vous avez de vous-même ne doit pas être bâtis de l’image que vous avez des autres, famille ou personnage public ou de fiction.

    Pour terminer, je vous dirai que peu importe d’où vous venez, votre nationalité, vos croyance, votre vécu, c’est ce qui fait qui vous êtes, soyez en fière ! Et que les meilleurs livres de développement personnel sont écrits par des psychologues. Prenez soin de vous et à bientôt. Si c’est la 1ère fois que tu visite mon blog cliquer ici. Et si t’aimerais découvrir d'autres articles de livres cliquer ici. Si tu souhaites être au courant de la publication de mes articles, il suffit que tu t’inscrives à ma newsletter, ou tout simplement abonne-toi sur l’un de mes réseaux : instagram ou pinterest. 

     

    On est foutu, on prense trop!

    « Mes tops articles et vidéos du mois de Septembre 2018Get unready with me : comment je me démaquille? »
    Partager via Gmail Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 28 Octobre à 10:20
    la parenthèse psy

    Salut ! C'est assez marrant, c'est justement ma lecture du moment ! Mon beau-père me l'a offert la semaine dernière et pour le moment, il me fait beaucoup rire ! Il faut arrêter pensouillard et ses pensouillures et mobiliser son corps ! Quand le cerveau chauffe trop, il faut solliciter son corps ! D'ailleurs, se sont des exercices de sophrologie !

    A bientôt,

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

      • Dimanche 28 Octobre à 14:44

        Merci d'avoir partagé ton avis smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :